Boîte à outils
Publié le 1 mar. 2022

5 Conseils pour une reconversion professionnelle réussie

Avez-vous déjà songé à vous reconvertir professionnellement ? Selon le groupe AEF, 9 français sur 10 y ont déjà pensé. Pourtant, plus de 60% n’osent pas franchir le pas. Parce qu’une reconversion professionnelle ne se prend pas à la légère, voici 5 conseils pour trouver votre nouvelle voie. 

Conseil n°1 : Se poser les bonnes questions

Avant tout, il est impératif de se poser les bonnes questions :  

  • Pourquoi se reconvertir ? 

Il faut connaître les raisons qui vous poussent à entamer ce processus de reconversion. Est-ce à cause des aspects négatifs de votre travail actuel ? La volonté de trouver un métier porteur de sens ? Travailler dans un domaine plus proche de ses passions ou de ses facilités ? Les raisons peuvent être multiples. Ce travail d’introspection est primordial, car il permet de dresser une liste des éléments rédhibitoires dans la recherche d’une nouvelle orientation professionnelle. 

  • Faire le point sur ce que l’on souhaite faire 

Avant de se lancer dans une reconversion professionnelle, il est important d’avoir un regard sur soi, sur ses envies, ses passions et comment elles pourraient être associées à un futur travail. Une activité plus en phase avec ses valeurs ou de meilleures conditions de travail sont des éléments moteurs pour faciliter une reconversion professionnelle. En faisant le point sur vos nouvelles aspirations, vous pourrez vous rapprocher du métier ou du secteur d’activité dans lequel vous souhaiterez vous épanouir.

  • Faire le point sur ce que l’on ne souhaite plus faire 

S’il est nécessaire de savoir quelles seraient ses nouvelles envies de travail, il faut également connaître les raisons qui poussent à entamer une reconversion professionnelle. Par exemple, dressez une liste regroupant les aspects négatifs de votre travail actuel. Enumérez les éléments sur lesquels vous avez eu le plus de mal à avancer ou encore les inconvénients que vous avez rencontrés. Ces données vous permettront de mieux cerner le métier que vous souhaiteriez faire suite à votre reconversion professionnelle. 

Conseil n°2 : Prendre le temps de la réflexion

Une reconversion professionnelle est un projet qui prend du temps. Elle demande de la réflexion ainsi que de la maturité. Selon le rapport du groupe de l’AEF, 67% des Français qui ont réalisé une reconversion professionnelle avaient une idée de projet concrète ou vague. Cependant, avoir une projection ne suffit pas. Il faut aussi développer son projet, se renseigner sur son futur projet professionnel ou encore savoir s’il est en adéquation avec ses qualités et ses aspirations.

  • Ne pas se précipiter et laisser mûrir son projet 

Une reconversion professionnelle, c’est un peu comme un plan d’entrainement à un marathon. Il faut prendre le temps d’avancer à son rythme vers son objectif sans précipiter les choses. En effet, les étapes depuis la conception du projet jusqu’à sa finalité se réalisent progressivement et les négliger peut entraîner des conséquences désastreuses : 44% des Français ont arrêté leur nouveau métier dès la première année d’activité. En laissant mûrir votre projet de reconversion, vous augmentez considérablement vos chances de trouver un nouveau métier pérenne.

  • Se renseigner sur le métier souhaité 

Nous avons tendance à idéaliser le métier ou le secteur d’activité dans lequel nous souhaitons nous reconvertir. Cependant, il est impératif de bien se renseigner sur l’ensemble des aspects et ne pas se focaliser uniquement sur les points d’intérêts positifs.  

Comment avoir un avis global sur le métier dans lequel on souhaite se reconvertir ? Rencontrer des professionnels, demander dans quelles conditions ils travaillent, ce qui leur plaît dans leur métier, mais surtout quelles sont les difficultés rencontrées, les points qu’ils trouvent négatifs… Aujourd’hui avec les médias sociaux comme LinkedIn il est facile d’entrer en contact avec des professionnels et de les solliciter sur vos interrogations. Gardez cependant en tête que l’objectif est de dresser un avis complet et le plus exhaustif possible du métier en question sans occulter ses contraintes. 

  • Lister ses qualités transverses 

Les qualités transverses sont des compétences acquises au fur et à mesure d’une carrière professionnelle. Elles peuvent être transposées d’un métier à l’autre. Par exemple, avoir travaillé dans des domaines précis comme la couture et qui ont développé un sens prononcé du détail seront plus à même de travailler comme drapier dans l’industrie des composites. En dressant une liste de vos qualités transverses, vous connaîtrez les domaines dans lesquels vous aurez des facilités d’adaptation. Si vos compétences correspondent à des besoins précis, vous pouvez demander à avoir une VAE (validation des acquis de l’expérience) et bénéficier d’une formation plus courte.

VAE

Conseil n°3 : Savoir si son futur métier est porteur et rémunérateur

Parmi les personnes qui ont changé de vie de professionnelle, 38% d’entre eux ont stoppé leurs nouvelles activités à cause de revenus insuffisants. D’où le fait qu’il est important de savoir si son futur marché de l’emploi est porteur et rémunérateur. Il faut parfois se renseigner sur l’employabilité une fois formé ou la possibilité de trouver des clients afin d’être certain de se reconvertir dans un milieu en croissance économique. 

Par exemple, la filière plasturgie et des composites est en recherche active de personnes en reconversion professionnelle, et ce sur de nombreux domaines qu’il s’agisse de la production, du bureau d’études voire de la recherche et du développement. Se reconvertir dans la plasturgie, c’est accéder à un travail pérenne dans des entreprises chaleureuses et performantes où il est possible de se former et d’évoluer. 

Conseil n°4 : Demander des avis extérieurs

Une reconversion professionnelle est un chemin semé d’embûches où se mêle périodes de volonté de changement et d’incertitudes. Assurez-vous que vous êtes sur la bonne voie en demandant des conseils de la part de vos proches. En effet, le soutien de votre famille et de vos amis est essentiel pour rester motivé dans votre projet de reconversion. N’hésitez pas à leur demander conseil, s’ils vous voient bien dans votre futur métier et s’il correspond à votre personnalité. Il faut que ces avis soient sincères pour ne pas fausser votre jugement et la vision que vous pouvez avoir vis-à-vis de votre futur métier. 

Un projet de reconversion professionnelle réussi passe également par une formation adaptée et un projet concret et solide. Faites-vous accompagner par des organismes capables de vous former et de vous mettre en situation professionnelle afin que vous puissiez tester le métier que vous visez. Dans la plasturgie et les composites, Polyvia Formation vous propose des accompagnements immersifs alternant connaissances théoriques et compétences pratiques en entreprise pour confirmer votre reconversion professionnelle. Vous pouvez également utiliser vos points CPF pour entamer une formation vers votre futur métier.

Un CQP (certificat de qualification professionnel) vous permet de vous former à de nouveaux métiers. Il certifie de compétences acquises en entreprise ainsi que par des cours théoriques pour augmenter son employabilité. Selon un rapport du CESE (Conseil économique, social et environnemental) de 2016, les CQP constituent une réponse efficace aux besoins de professionnalisation, de reconversion et d’évolution sur des métiers en tension. 

Formation-plasturgie

Conseil n°5 : Evaluer l’impact sur sa vie professionnelle et personnelle

Une reconversion professionnelle, c’est aussi une petite révolution en soi. C’est accepter de changer ses habitudes, son quotidien pour tendre à une meilleure situation professionnelle. Cependant, il est important de connaître l’impact que cela peut avoir en termes de niveau de vie ou encore de situation familiale. En effet, une reconversion professionnelle peut être accompagnée d’un mouvement géographique, une perte de revenu dans un premier temps ou encore avoir moins de temps pour soi pour se former… Il est donc essentiel d’être conscient des sacrifices que vous êtes prêts à faire pour changer de vie professionnelle. Selon l’enquête de l’AEF, ne pas trouver d’équilibre entre vie pro et perso représente 13% des cessations d’activité suite à une reconversion professionnelle. 

Vous envisagez de changer de métier ? La plasturgie et les composites sont des domaines actifs, performants et qui recherchent activement de nouvelles personnes venant de tous les horizons. Vous souhaitez en savoir davantage ? Consultez notre article sur tout ce qu’il faut savoir pour se reconvertir dans la plasturgie et les composites ! 

Offres d'emploi

EVRY
CDI

TECHNICIEN INSTALLATION EQUIPEMENTS INDUSTRIELS F/H

MOTAN COLORTRONIC
LACROST
CDI

CHEF D EQUIPE ( 3/8) F/H

SILGAN DISPENSING SYSTEMS LACROST
ROUSSET
CDI

Monteur régleur thermoformage F/H

SIMAGEC

En découvrir plus

Dans chaque profil, il y a un talent caché dont nous avons besoin.

En orientation

Trouvez votre premier métier, mais surtout votre avenir professionnel. Découvrez le métier qui vous correspond !

En reconversion

Vous êtes fait pour la plasturgie mais vous ne le savez pas encore ! Mettez à profit vos compétences actuelles.

En évolution

La plasturgie est une filière d’avenir qui offre de nouvelles opportunités d’évolution professionnelle au quotidien.